[StartMeUp] Tremen facilite la gestion de nos identités numériques

Dans la famille des enjeux sécuritaires, on demande l’identité numérique ! Ce sujet, Claire-Lise Beaumont, fondatrice de Tremen, en a fait sa spécialité. Son projet, qui prend la forme d’une application mobile, a été conçu pour faciliter la création de profils utilisateurs vérifiés sur les plateformes de services entre particuliers. Décryptage.

La genèse de Tremen

Tremen est une startup fondée par Claire-Lise Beaumont

Après 14 ans passés à côtoyer la sécurité en ligne, l’aventure de Tremen est la suite logique du parcours de Claire-Lise Beaumont. Ingénieure télécom de formation, elle a fait ses armes au sein de plusieurs entreprises, dont : Wavestone, Ariadnext, Energiency et Woleet. Elle y a exercé les métiers de consultante, de cheffe de projet et de responsable produit, toujours sur des questions d’identité numérique.

Au fil de sa carrière, Claire-Lise Beaumont se rend compte de l’ampleur que prend l’identité numérique chez les fournisseurs de services et leurs utilisateurs… et de ses freins. Elle explique : « Cette thématique a d’abord été abordée par les milieux professionnels. Au sein des grandes firmes, par exemple, les salariés se voient attribuer une identité numérique entièrement cryptée pour accéder au système d’information interne. Aujourd’hui, les réseaux sociaux collectent les données personnelles de leurs membres, et permettent la connexion à d’autres services : c’est le ‘social login’. Enfin, nous laissons nos nom, prénom et adresse email sur des dizaines d’autres sites, du e-commerce aux plateformes de services. Résultat : l’utilisateur s’y perd ».

Partant de ce constat, Claire-Lise Beaumont réfléchit à une application qui faciliterait :

  • d’une part, la vérification de l’authenticité des profils utilisateurs,
  • d’autre part, la gestion des différents identifiants que peuvent avoir les internautes sur ces (nombreux) espaces.

En avril 2020, elle quitte Woleet pour se consacrer pleinement à son projet. L’idée : exploiter les dernières évolutions des technologies d’identité numérique, dans le but de créer une solution innovante, centrée sur les besoins des utilisateurs.

Une application qui bénéficiera directement aux particuliers

Concrètement, Tremen s’adresse aux plateformes communautaires. Certaines d’entre elles ont en effet besoin d’instaurer la confiance entre usagers. Pour cela, elles mettent en place des dispositifs de vérification de profils. Vous en avez d’ailleurs peut-être déjà fait l’expérience — en envoyant un code par SMS ou en téléchargeant une copie de votre pièce d’identité pour faire du covoiturage, par exemple.

Toutefois, Claire-Lise Beaumont remarque que ces procédés ont un coût pour les sites, et ne sont pas toujours ergonomiques. « Tout le monde ne fait pas vérifier son profil, alors qu’il y a un enjeu de confiance. L’utilisation de certains services s’accompagne même de risques de dommages collatéraux — la dégradation d’une voiture prêtée ou d’un logement loué chez l’habitant… En garantissant l’identité de ses utilisateurs, Tremen peut non seulement faciliter la connexion, mais également aider à traiter les cas d’incidents », explique-t-elle.

Pour cela, Claire-Lise Beaumont a choisi de mettre en place des partenariats stratégiques avec des tiers de confiance dans le domaine des banques et de la fintech : « Nous travaillons ensemble sur la création de profils vérifiés, enregistrés par Tremen », détaille la fondatrice de la startup. Une fois son identité numérique créée et validée, le particulier peut accéder à son application mobile, pour ensuite découvrir en un clic le catalogue de plateformes compatibles avec cette dernière. Simple, rapide, efficace et fiable pour toutes les parties impliquées… c’est tout ce que l’on demande !

De l’idée à l’expansion

Quand pourrons-nous tester Tremen ? « Le développement du MVP (Minimum Viable Product, ou Produit Minimum Viable en VF, NDLR) est en cours et les expérimentations devraient démarrer d’ici la fin de l’année », prévoit Claire-Lise Beaumont. Par la suite, les contours du produit seront affinés et une première version de l’application devrait être lancée courant 2021.

Entre-temps, Claire-Lise Beaumont enrichit ses connaissances en matière d’entrepreneuriat, en participant notamment à StartMeUp by Le Poool. Elle confie également préparer sa candidature pour rejoindre l’incubateur Emergys.

Le planning est déjà bien rempli et plein d’ambitions ! Lorsque la solution aura fait ses preuves, elle sera déployée auprès d’autres types de services tels que les sites e-commerce. « Quant au développement à l’international, il sera envisageable si les clients de Tremen sont de bons ambassadeurs au-delà de nos frontières ! », conclut la jeune entrepreneure.