Aller au contenu

[StartMeUp] Au Marché Circulaire, l’entreprise à mission qui valorise en local les déchets industriels bretons

28 février 2022

La 8e promo de StartMeUp est résolument alignée avec notre ambition de promouvoir et d’incarner l’innovation vertueuse sur notre territoire. Après Erity puis Appie, voici un troisième projet sélectionné et accompagné par notre accélérateur et nos partenaires : Au Marché Circulaire. Son objectif ? Participer à la réduction et la valorisation des déchets issus de l’industrie et du BTP, en lien avec les collectivités bretonnes.
Chaque année en France, 84 millions de tonnes de déchets sont enfouis ou incinérés. L’industrie en produit 25 000 tonnes, et le bâtiment 240 000 tonnes, dont 1% seulement est revalorisé. Des chiffres qui soulignent à la fois l’enjeu lié à ces déchets et le manque de solutions apportées. Une opportunité saisie par Alexandre Carron, fondateur de la plateforme web Au Marché Circulaire.

La genèse de Au Marché Circulaire

[StartMeUp] Au Marché Circulaire, l’entreprise à mission qui valorise en local les déchets industriels bretons
Alexandre Carron

C’est à la faveur d’un voyage en bateau de 2014 à 2016 qu’Alexandre Carron constate avec stupeur la quantité de déchets déversés dans la mer. « De retour en Bretagne, je gardais ces images en tête. Je voulais agir pour la planète ! » Trois ans plus tard, il quitte son poste d’architecte solution cloud chez Orange Business Services pour revenir temporairement sur les bancs de l’école et suivre un cursus double-diplôme Commerce et Management des Systèmes d’Information ISG+EPITA.
« Grâce à ce MBA, j’ai pu cadrer mon projet et le faire évoluer, mieux comprendre mon environnement et définir des projections financières solides pour rencontrer des investisseurs. J’ai ensuite postulé à StartMeUp pour passer à la vitesse supérieure, travailler sur mon pacte d’associé et rédiger mes statuts. » Car Au Marché Circulaire n’est pas une startup comme les autres : c’est une société à mission, avec des objectifs sociaux et environnementaux affichés, jusque dans sa raison d’être inscrite dans ses statuts. Depuis, Pierre Rupin, co-fondateur de Pro-Spare, une plateforme similaire dédiée aux stocks dormants des industriels, a rejoint Alexandre Carron en tant qu’associé. « Pierre a une connaissance pointue de la production et de la logistique, pour y avoir travaillé une dizaine d’années. Une expertise précieuse pour notre plateforme, que je développe pour l’instant seul. »

Une place de marché pour les entreprises et les collectivités

[StartMeUp] Au Marché Circulaire, l’entreprise à mission qui valorise en local les déchets industriels bretonsAinsi, Au Marché Circulaire recensera bientôt les stocks dormants, déchets et chutes de production des industriels bretons qui pourront à la fois les revendre ou les acheter. « Notre interface se veut simple d’utilisation. Elle facilite le processus d’achat responsable des industriels, et se veut force de proposition pour maximiser l’impact des démarches d’Économie Circulaire engagées par nos clients. »
La solution imaginée par Alexandre Carron va plus loin : les collectivités, parties prenantes dans ces projets de réduction des déchets et de lutte contre la pollution, disposeront de fonctionnalités dédiées. Le principe : proposer un espace d’interactions avec les entreprises, pour mieux référencer les flux et mettre en relation les bons interlocuteurs entre eux. « Nos contacts privilégiés au sein des collectivités sont les chargés de mission écologie industrielle et territoriale. Au Marché Circulaire facilitera les échanges avec les entreprises et les synergies entre eux. Ces utilisateurs pourront enfin consulter des tableaux de bord complets, pour valoriser l’impact écologique et le CO2 économisé grâce à notre outil. »
La plateforme, en cours de développement, sera opérationnelle d’ici fin mars. Les premiers contacts ont été pris avec des industriels et des collectivités bretonnes pour affiner les fonctionnalités de l’interface. « Nous tenons à travailler en local, d’abord en Bretagne. Parce que c’est notre territoire, mais aussi parce que nous voulons tisser un maillage fort dans notre région. »
L’équipe cherche à recruter un premier collaborateur, développeur en alternance, d’ici 3 à 4 mois. Si vous souhaitez progresser et donner du sens à votre travail, n’hésitez pas à postuler sur le site !

Autres articles qui peuvent vous intéresser
  • 23/11/2022

    10 entreprises de la French Tech Rennes – St Malo qui recrutent #13 !

    Lire la suite
  • 07/11/2022

    Serial Entrepreneurs x Le Poool

    Lire la suite