[StartMeUp] Nostos Systems : innover pour la marine marchande

Thibaut Eude est l’un des dix entrepreneurs membres de la saison 2 de StartMeUp pour cette année 2019. Fondateur associé de Nostos Systems avec Pierre Vennin, Thibaut Eude fait partie de ceux que l’on peut qualifier humblement de profil atypique. Car son entreprise, tout comme son parcours, est au croisement de différents domaines — marine marchande, gestion des risques et sécurité maritime. Nostos Systems lancera bientôt son tout premier produit, un logiciel intelligent d’aide à la décision en phase d’anticollision pour les navires de commerce, baptisé Ulysse.

Une histoire de bonne fortune

Officier de la marine marchande de formation, Thibaut Eude a naturellement occupé cette fonction en première partie de carrière. Il s’est ensuite orienté vers la gestion des risques industriels, sur des plateformes pétrolières offshore, lui forgeant une expérience opérationnelle d’une bonne dizaine d’années. En 2010, il décide de retourner sur les bancs de l’école, pour décrocher le Mastère Spécialisé Maîtrise des Risques Industriels (MRI) de Mines ParisTech. Il participera au développement du projet SARGOS.

« C’est pendant cette formation que je rencontre une personne qui va changer le cours de ma vie, mon futur directeur de thèse, Franck Guarnieri », se souvient-il. Thèse de doctorat qu’il entamera en 2015, au Centre de recherches sur les Risques et les Crises (CRC) de l’école des Mines de Paris à Sophia Antipolis. C’est d’ailleurs dans ce laboratoire qu’il fera la connaissance de son futur associé, Pierre Vennin, alors élève-ingénieur de cette même école. Son sujet de thèse distingue Thibaut Eude, car il devient l’un des rares spécialistes du rapport d’enquête après accident. Il s’est plus particulièrement penché sur un cas d’étude : l’accident de la plateforme de forage Deepwater Horizon.

Et après ? Thibaut Eude s’interroge sur la suite de sa carrière professionnelle. Une idée lui trotte cependant en tête : « la marine marchande est un secteur où on peut améliorer beaucoup de choses, en injectant l’innovation au bon endroit, pour rendre les rouages plus fluides. Je cherchais à optimiser l’existant, en gardant le marin comme clé de voûte du système. » Au gré de ses échanges avec Pierre Vennin, ils décident tous deux de créer Nostos Systems. L’entreprise voit le jour en mai 2019, et le développement d’Ulysse commence. Avec pour objectif un premier livrable d’ici le premier trimestre 2020.

La technologie au service de ses utilisateurs

« Nous avons identifié un premier point d’achoppement intéressant : l’anticollision, phase d’évitement des navires entre eux, assuré par les marins eux-mêmes, à bord des navires. À titre de comparaison, ce contrôle est assuré au sol dans la navigation aérienne. Nous développons donc un logiciel expert d’aide à la décision, en temps réel, pour les officiers de quart. », note Thibaut Eude.

Il assure : « nous n’avons pas la volonté d’automatiser davantage ou de rendre « autonomes » les navires. Nous gardons l’humain au centre de la décision. Nous pensons qu’il ne sera pas possible de se passer d’intervention humaine à bord sur l’intégralité de l’expédition maritime. » Et d’ajouter : « Autonomiser un navire, tel que cela peut être présenté maintenant, revient pour le moment à vouloir déplacer le risque hors des passerelles et en aucun cas à le diminuer. Nous, nous assistons le chef de quart dans l’analyse de l’environnement, qui est souvent compliqué, volatil et ambigu. Et Ulysse est à disposition pour lui laisser prendre la meilleure décision. » Ulysse, actuellement en développement, s’inscrit dans les technologies de réalité augmentée et d’intelligence artificielle.

La force de ce duo ? Thibaut Eude maîtrise les sujets liés à la gestion des risques en milieu maritime, pour y avoir travaillé de longues années. « Je suis un expert métier dans un secteur donné. Mon objectif est de concevoir un logiciel en phase avec les pratiques actuelles des professionnels de la marine marchande. Et de leur proposer une solution qui s’imbrique dans leur quotidien, tout en apportant de meilleurs résultats en termes de sécurité. » Pierre Vennin, ingénieur avec une appétence forte pour l’algorithmie et l’apprentissage machine, se charge du développement du logiciel en tant que CTO de l’entreprise.

Aujourd’hui, Nostos Systems se rapproche de partenaires opérationnels. « Nous travaillons avec un armateur, ce qui nous permet de nous confronter à la réalité. » Une fois Ulysse lancé, les deux entrepreneurs se pencheront sur d’autres solutions logicielles ou matérielles, déjà identifiées. À court terme, l’entreprise embauchera un DevOps, pour seconder Pierre Vennin. Car le potentiel est énorme : la marine marchande compte plus de 50 000 navires, et transporte 90% des marchandises…