[StartMeUp] MadameZeFrench, la marque engagée de la gastronomie délicieusement durable

Depuis toujours, la Bretagne est reconnue pour sa richesse gastronomique. La prestigieuse école Ferrandi a d’ailleurs choisi la ville de Rennes pour poser ses tabliers. La ville semble propice à l’ébullition des projets comme celui de MadameZeFrench. Cette jeune marque rennaise engagée a trouvé une nouvelle recette pour packager les créations culinaires des chefs : le BentOgatO. Réutilisable et personnalisable, ce produit 100% made in France devrait emballer plus d’un gourmet. Rencontre avec Diane Lefrançois, cofondatrice.

Quand la French Touch se veut responsable

Diane Lefrançois, StartMeUp

Diane Lefrançois, co-fondatrice de MadameZeFrench

Après des parcours étroitement liés dans l’univers de la gastronomie pendant plus de 20 ans, Diane Lefrançois et Émilie Sibut ont eu envie d’écrire un nouveau chapitre professionnel ensemble. “ Nous sommes toutes deux passionnées d’art de vivre depuis toujours. Nous adorons les belles choses et les bonnes choses. Émilie est fille de pâtissier, c’est une vraie gourmande sans concessions ! Lorsque nous travaillions dans la même société — chez un grand nom du chocolat français — Émilie était en charge de la fidélisation tandis que je m’occupais de la communication et de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE). Il y a dix ans, cette démarche était encore peu répandue, et ce terme n’existait pas.Cette passion commune pour les savoir-faire culinaires et ces fortes convictions pour l’écoresponsabilité leur ont donné l’envie d’entreprendre et de créer une marque à leur image.

Diane Lefrançois enchaîne : “ Sur le plan professionnel, j’ai eu la chance d’initier la démarche RSE et piloter des projets en lien avec mes valeurs. Depuis plusieurs années, j’accompagne sur ces enjeux de belles marques qui souhaitent être encore plus responsables. D’un point de vue personnel, mon quotidien est aussi teinté de ces valeurs responsables. J’ai opéré de nombreuses transitions dans ma vie de tous les jours : je pratique l’écomobilité et me déplace uniquement en vélo depuis plus de 10 ans. J’ai une forte sensibilité à m’approvisionner avec des produits bio, locaux et de saison, à tous les niveaux — des aliments du quotidien aux produits de la salle de bain.

Gastronomie et écoresponsabilité : la recette gagnante !

Le concept MadameZeFrench ? Emballer autrement la pâtisserie. Les deux entrepreneuses ont donc imaginé la première boîte à gâteaux réutilisable, personnalisable et écoconçue : le BentOgatO. Lavable et pliable, ce contenant innovant permet aux consommateurs de transporter facilement leurs mets dans un tote bag ou un sac à main. En totale adéquation avec les valeurs environnementales des deux associées, le BentOgatO est recyclable et fabriqué en France à 100 %. 

Les emballages classiques ont une durée de vie moyenne de 24h avant d’être jetés. Pourtant, c’est un outil de communication qui fait le lien entre l’artisan et le client. C’est un support d’expression aussi fort que les créations sucrées imaginées. En proposant un contenant réutilisable et personnalisable, nous aidons les chefs à partager leur univers. Ils s’invitent à leur tour à la table de leurs clients. Et le régal des convives est double.

Les deux créatrices ont toujours travaillé avec les chefs et artisans culinaires. “Ils élaborent constamment de nouvelles recettes avec des produits plus locaux et de saison, en privilégiant de plus en plus les circuits courts. Par contre, le packaging ne fait pas partie de leur domaine d’expertise. C’est pour cette raison que MadameZeFrench a choisi de développer le BentOgatO. Nous voulions enlever cette épine du pied des restaurateurs, des pâtissiers ou encore des glaciers en créant un objet responsable.” 

En plus de ce produit novateur, Diane Lefrançois et Émilie Sibut proposent leur service pour accompagner les chefs dans leur démarche RSE, en amont comme en aval— c’est la cerise sur le gâteau.

Un business model entre BtoB et BtoC

L’écoresponsabilité est une notion commune aux entreprises et aux particuliers. C’est pour cette raison que le BentOgatO sera proposé aux professionnels de la pâtisserie et au grand public. “Les frontières entre le BtoB et BtoC sont de moins en moins étanches. Notre innovation répond aux attentes partagées des artisans culinaires et des consommateurs. Nous voulons développer un modèle win-win, même si cela est plus complexe.

Le BentOgatO est en phase de test au mois de mai 2021 auprès d’une dizaine d’artisans pâtissiers en France, avant d’être proposé aux premiers clients.

StartMeUp, un accompagnement à 360

Le programme d’accélération StartMeUp arrive à point nommé selon les deux entrepreneuses. “Le point d’entrée au Poool a d’abord été la réputation de la structure. Ajouté à cela les interlocuteurs, cela donne le parfait mélange que l’on recherchait. Nous recevons un soutien incroyable, une énergie très positive, et du challenge. C’est une véritable ouverture pour rebondir quand il le faut sans s’éparpiller pour autant ! On nous livre les bons outils d’aide à la décision pour nous orienter et nous conforter dans nos choix.

Le programme mélange des temps communs de formation et des coachings individuels, adaptés à chaque projet. “Sur le fond, c’est très intéressant, les intervenants sont de vrais experts. Avec Émilie, nous avons plutôt une coloration marketing. Nous n’avons pas la même sensibilité sur les chiffres. Grâce aux différents domaines abordés, nous atteignons un niveau de compréhension supérieur. On nous propose des outils pour être capable d’expliquer notre modèle et d’en donner la bonne lecture. Les partenaires du Poool nous aident à placer le curseur au bon endroit.

Le programme StartMeUp permet aux porteurs de projets de côtoyer des personnes avec des interrogations similaires sur la création d’entreprise. L’occasion pour eux d’échanger sur leur envie commune d’entreprendre. Tout le monde se prête au jeu, c’est hyper énergisant et stimulant. L’idée d’intégrer une promotion est vraiment top ! C’est génial de pouvoir se dire qu’on vit quelque chose avec des gens qui partagent la même expérience.”

La Bretagne, une région idéale pour innover

Après une longue période de vie dans le Sud-Est, Diane Lefrançois a voulu un retour aux sources pour construire son projet. “Aujourd’hui, la Bretagne est l’une des régions les plus petites en France, mais avec du recul, c’est la destination idéale pour entreprendre. Cette localisation est hyper dynamique au niveau de la gastronomie et de la filière agroalimentaire. Le tissu économique et le réseau d’entreprises sont eux aussi particulièrement denses. C’est aidant et éclairant pour lancer une startup.

Diane Lefrançois conclut : “Le nom de notre projet ne doit rien au hasard. Il s’est imposé tout naturellement, comme une évidence, nous ne l’avons pas cherché. Nous avons le cœur ici en France, en local et la tête qui voyage et qui rayonne ailleurs, très loin partout dans le monde. MadameZeFrench incarne complètement notre volonté de faire du local. Pour autant, nous avons une approche internationale de notre concept. “ Il y a donc fort à parier que vous retrouverez un jour le BentOgatO à l’étranger, car le french art de vivre n’a pas de frontière !