[StartMeUp] Les Ateliers du Petit Bé donnent un nouveau souffle à la cosmétique maison

C’est une entreprise à taille humaine au sein de laquelle clients et animatrices se sentent comme chez eux. Elle fait partie de la deuxième promo de StartMeUp by Le Poool édition 2020 et aspire à remettre l’artisanat sur le devant de la scène. Pourquoi, comment ? Ondine Hingant, à la tête des Ateliers du Petit Bé, nous explique tout.

Faire revenir le fait-maison dans les foyers à travers des ateliers de fabrication de cosmétiques en petit comité. Telle est l’ambition des Ateliers du Petit Bé, une startup malouine âgée de seulement trois ans. À l’aube de son quatrième anniversaire, la petite entreprise travaille sur une déclinaison de produits — toujours fabriqués selon des procédés artisanaux — disponibles en magasin et prêts à l’emploi.

Les Ateliers du Petit Bé, une démarche engagée

Ondine Hingant, Les Ateliers du Petit BéOndine Hingant est biologiste marin de formation. L’idée de créer sa propre activité bourgeonne en 2016, alors qu’elle vient de donner naissance à son deuxième enfant. « J’ai pris goût à réaliser moi-même mes cosmétiques et mes produits ménagers. De fil en aiguille, j’ai mis en place des ateliers destinés aux particuliers, curieux de savoir de quoi et comment sont faits leurs crèmes et leur maquillage », se souvient la jeune entrepreneure.

Elle crée alors sa micro-entreprise, l’Atelier du Petit Bé, à Saint-Malo. Celle-ci a récemment été rebaptisée au pluriel dans une optique de développement au-delà des côtes bretonnes.

Pour valoriser les produits artisanaux dans les habitudes de consommation, Ondine Hingant explique qu’elle tient à donner du relief à sa démarche durable. Elle déroule : « Les Ateliers du Petit Bé reposent sur le principe de la cosmétique simple, saine et à la portée de tous. Et ce, alors que la majorité des gammes que l’on peut voir sur le marché sont développées en laboratoire et reposent sur des formules toutes faites ».

Le réseautage, clef de voûte de l’entreprise

Cet argument, elle en fait même sa force. En prenant part au salon Entreprendre dans l’Ouest, elle fait la connaissance de Perrine Alliaume, chargée d’affaires et pilote de StartMeUp, au Poool. Les événements s’enchaînent alors très vite : les projets d’Ondine Hingant séduisent, et Les Ateliers du Petit Bé rejoignent le programme au printemps 2020.

Depuis un mois et demi, à l’heure où nous écrivons ces lignes, Ondine Hingant dompte l’univers de l’entrepreneuriat à la faveur de nombreux échanges et partages avec ses « collègues de promo », ainsi qu’elle les appelle. « Chacun participe à StartMeUp avec son vécu, son caractère et ses compétences. Même si nous intervenons dans des domaines différents les uns des autres, nous avons tous des informations à partager. J’ai pu éclaircir un bon nombre de zones d’ombre, comme par exemple les subtilités du pacte d’associés ou encore les étapes de la recherche de financement », s’enthousiasme Ondine Hingant.

En parallèle, elle continue de s’entourer et de renforcer son réseau pour que son entreprise rayonne au-delà de Saint-Malo, et même de la région !

Objectif franchise

Aujourd’hui, les Ateliers du Petit Bé s’étendent à Dinan et Dinard, mais aussi à l’opposé, du côté de Marseille ! Covid-19 oblige, le planning de l’entreprise a été légèrement bousculé. Qu’à cela ne tienne, des sessions de fabrication de produits faits-maison devraient être organisées dans ces trois nouvelles villes à la rentrée. À terme, Ondine Hingant entend bien faire rayonner son entreprise en créant un réseau d’animatrices à l’échelle nationale, à la manière d’une franchise.

C’est donc un riche programme qui attend Ondine Hingant et son équipe pour cet été ! Pourvu que le soleil brille pour cette entreprise qui ne tient qu’à fédérer du monde autour de thématiques connexes : l’écologie, les produits sains et les procédés durables.