Le Sprint by le Poool : des projets innovants (déjà) dans les starting-blocks

Le Sprint (anciennement appelé Startup Week), c’est quoi ? Une semaine pour mettre en ébullition nos cerveaux, découvrir de nouvelles méthodes de travail et triturer les idées innovantes des équipes participantes. Une semaine pendant laquelle chaque team est accompagnée par des coachs chevronnés, inspirée par les témoignages des startups, et suivie de près par des pros de la tech.

La toute première édition du Sprint a tiré sa révérence en juin dernier, et nous préparons déjà la deuxième. Notez dans votre agenda les dates des 14, 15, 16 et 17 octobre prochains et inscrivez-vous dès maintenant !

Ceux qui l’ont vécu nous en parlent mieux que personne.

« Une semaine apprenante »

… sont les mots prononcés par Pascal Gascoin, Responsable Marketing Groupama Loire Bretagne — qui a constitué une équipe pour Le Sprint en octobre 2018. « Cela nous a permis de consolider le projet, de nous interroger. Les coachs et les experts présents nous ont éclairés pendant ces quatre journées, qui ont été très riches en enseignements. »

Retour d’expérience partagé par Maureen Liébot, Chargée de Projets Expérience Clients à la Caisse d’Épargne Bretagne Pays de la Loire : « pendant quatre jours, nous avons été plongés dans un contexte, des processus qu’aucun de nous n’avions expérimentés. Même si certains nous parlaient, nous n’étions jamais allés au bout du bout. »

Samira Durand, Directrice Marketing Stratégique et Innovation chez April Partenaire, témoigne : « nous avons découvert une autre façon de travailler, de nouvelles méthodes, de nouveaux concepts que nous avons appliqués très rapidement. Le Sprint, c’est presque un événement sportif : l’esprit d’équipe, l’entrain, les rebonds… il n’y a pas de temps morts ! »

Challenger son projet… et pivoter

C’est aussi toute la force de ces quelques jours dédiés à l’innovation : chaque équipe embarque dans l’aventure avec son projet en tête… pour en ressortir grandi et parfois surpris ! « Nous savions où nous voulions aller, et nous étions convaincus de la faisabilité de notre idée, que nous n’avions « plus qu’à » prototyper », se souvient Pascal Gascoin « Et puis, l’un des coachs nous a poussés à nous poser les bonnes questions. En complément, nous avons mené une enquête terrain. Depuis, nous avons recentré notre projet, et un PoC est en cours depuis juin, auprès d’un échantillon de potentiels clients. »

Même chose pour l’équipe April Partenaire : « la première journée a été difficile, car notre concept était bien arrêté… L’un des développeurs a soulevé un point que nous n’avions pas envisagé. Au final, nous avons accepté de remettre en question notre idée initiale, et nous avons rebondi dès la seconde journée, pour travailler sur un prototype abouti ». Samira Durand conclut : « Aujourd’hui, nous savons que nous aurions été dans l’impasse, peut-être trop tard, si nous n’avions pas participé à ce programme. Nous lançons bientôt notre PoC, notre rétroplanning est prêt, et nous avons identifié des partenaires pour donner vie à notre projet. »