Aller au contenu

Imagine Summit (ré)unit autour de l’innovation vertueuse 

Le 7 décembre dernier, nous étions nombreux à nous rendre au Couvent des Jacobins à Rennes. Entrepreneur.e.s, chercheur.e.s, actrices et acteurs publics, culturels, associatifs, étudiant.e.s, tous venus chercher de l’inspiration, de quoi réfléchir, mais aussi des rencontres autour d’un même sujet : l’innovation vertueuse. Retour sur l’événement phare de la French Tech Rennes St-Malo, l’ex Digital Tech Conference devenue Imagine Summit. 

Comme chaque année, une sensation de trop vite, trop rapide, traîne dans les couloirs du QG du Poool. Comme un lendemain qui durerait une semaine. Pourtant, face à cette journée qui semble avoir défilé comme un train passe sans s’arrêter près des quais, une certitude : c’était bien réel.  

Quelques chiffres (après on vous raconte) 

Premier aperçu de ce qu’aura été cette 8ème édition. Imagine Summit, 1ère du nom, c’est plus de 1300 personnes au Couvent des Jacobins. C’est un espace démo avec 52 startups issues de domaines variés mais avec l’innovation vertueuse pour dénominateur commun. Ce sont 50 speakers et 18h de contenu sur une journée. C’est aussi 1 cérémonie de remise de prix du Trophée Les Idées Neuves en partenariat avec le Crédit Mutuel de Bretagne. Ce sont aussi 3 moments magiques de musique en live issue en avant-première de la programmation des Trans Musicales. Enfin, pour la première fois cette année, c’est 1 territoire invité, et pas des moindres, puisque toute une délégation nantaise, accompagnée par l’équipe de la French Tech Nantes, s’est jointe au rendez-vous et a pu gouter au rythme nocturne rennais en poursuivant la journée, comme le veut la tradition, aux Trans Musicales avec nous ! 

Melting-pot autour de l’innovation 

Rappelons-le, la volonté derrière cet événement est de croiser les mondes, de créer des rencontres au carrefour de l’innovation. De la théorie à la pratique. Ce 7 décembre nous avons tous été particulièrement marqués par un mélange flagrant des personnalités et profils présents à l’événement. 

Était-ce le changement de nom  ?  

Même s’il n’a pas été simple et s’il a pu provoquer des rires nerveux, ce changement n’est pas neutre. Donner un nouveau nom était une condition évidente pour laisser l’événement prendre tout son ampleur et ne pas le restreindre à une connotation du tout digitale. Ce frein levé, rappeler que le sujet est l’innovation, et que le digital est secondaire, a permis d’inclure une diversité plus importante d’actrices et d’acteurs issus notamment de l’économie sociale et solidaire, mais aussi de l’enseignement supérieur et de la recherche.  

Était-ce la programmation  ? 

L’innovation est partout, aucun sujet n’est épargné. Pour cela, nous avons entendu parler d’intelligence artificielle générative, d’inclusion et de diversité, d’environnement, d’emploi, ou encore du besoin de rééquilibre des monopoles actuels autour du numérique. Particulièrement concernée par ce dernier sujet, la French Tech a joué le jeu d’un grand oral à travers la personne de Clara Chappaz, questionnée par des entrepreneur.e.s du territoire. D’autres séquences se sont attachées à révéler la tendance persistante au greenwashing et combien il est important (urgent) de ne pas réviser uniquement des principes déjà en place, mais de repenser les modèles de l’intérieur. Parmi les temps forts, l’intervention de Maud Sarda. La co-fondatrice et directrice du Label Emmaüs a rappelé la notion de « coopérative » en expliquant que malgré son intérêt vertueux, la difficulté des enjeux de financement auprès des investisseurs est une réalité car elle suggère un modèle à contre-courant des pratiques habituelles. Pas de révélation, le modèle de la « startup » n’est pas unique, mais ne pourrions-nous pas alors contribuer à ouvrir la voie vers d’autres modèles alternatifs ? 

Nul doute par ailleurs que la diversité des membres du comité de programmation, rappelons-le 17 entités bien connues du paysage brétillien, ait également apporté une empreinte très éclectique dans la co-conception du contenu. 

A vrai dire, peut-être était-ce un peu tout ça à la fois, mais la réponse la plus évidente est que ce monde nous met tous au défi. Et pour cette raison, nous nous rassemblons, nous nous sentons concernés, chacun à notre niveau. Dans cela, Imagine Summit est un pas de côté pour comprendre ce qui se joue à travers ces évolutions, face auxquelles il est toujours difficile de prendre du recul. Un recul pour mieux envisager le rôle que l’on souhaite avoir, en tant qu’entrepreneur.e, chercheur.e, actrices et acteurs du territoire, et plus encore en tant que citoyen et consommateur. 
Et si l’innovation vertueuse a une nouvelle fois été le fil rouge de l’événement, la plus belle réussite sera qu’elle ne soit plus un sujet en soi mais inspire toute démarche de création dans les années futures.  

Pour (re)vivre les moments forts de cet événement, nous vous proposons de visionner l’aftermovie  et l’album photos de cette journée !

Le Mag d’Imagine Summit a été distribué à tous les participants le jour J. N’hésitez pas à le (re)feuilleter ou à le transmettre à vos amis, collègues, … il y a tout plein de contenu à partager sur l’innovation vertueuse (interviews de speakers, podcast à écouter, …)

> Vous aussi, rejoignez le mouvement et signez le Manifeste pour une innovation vertueuse en cliquant ici.

Il ne nous reste plus qu’à vous dire rendez-vous le 5 décembre 2024  ! 

Merci aux coproducteurs 
Le Poool – Destination Rennes – Inria 

Merci aux 17 membres du comité de programmation 
Destination Rennes – Inria – Le Poool – b<>com – Bretagne Développement Innovation – Biotech Santé Bretagne – Bpifrance – ID4Mobility – Images & Réseaux – Institut Supérieur de Design Saint-Malo – Les Trans Musicales – Région Bretagne – Rennes Métropole – SATT Ouest Valorisation – TAg35 – Université de Rennes – Valorial   

Merci aux partenaires de l’événement 
Région Bretagne – Rennes Métropole – Saint-Malo Agglomération – La French Tech
CMB – Orange – 
Harmonie Mutuelle – GBA avocats – Hellowork – Orsys formation – Groupe Vidon – Enedis – Not It – Bpifrance – Mediaschool – ENSAI – EPSI – Grand quartier – IMT Atlantique – SIB – TGS France – Université de Rennes – Wijin – INSA – BDM – Maddyness – TVR  

Autres articles qui peuvent vous intéresser
  • 30/05/2024

    Une nouvelle antenne du Poool x La French Tech Rennes St-Malo à ViaSilva 

    Lire la suite
  • 30/05/2024

    Le Poool x La French Tech Rennes St-Malo fait le bilan et pose ses ambitions avec ViaSilva

    Lire la suite