Aller au contenu

Success Story : Stéphanie Ledoux, fondatrice d’Alcyconie

10 juillet 2024

Rendez-vous avec Alcyconie, entreprise malouine experte en gestion et communication de crises d’origine cyber et numérique. Stéphanie Ledoux, sa fondatrice, nous partage son parcours et sa vision du secteur. 

Success Story : Stéphanie Ledoux, fondatrice d’AlcyconiePeux-tu te présenter en quelques mots ?

J’ai créé l’entreprise Alcyconie il y a 5 ans et demi. Par le passé, j’ai suivi des études en école de commerce, pour ensuite me spécialiser dans le secteur de la communication. Je me suis très vite passionnée pour la gestion de crise. Après avoir occupé différentes fonctions dans des groupes en France et en Belgique, je suis retournée sur les bancs de l’école pour obtenir un MBA en cybersécurité et intelligence économique et lancer Alcyconie, la première et seule société française experte dans le pilotage des crises d’origine cyber. Aujourd’hui, je suis fière de pouvoir compter sur une équipe composée de 22 personnes, entre Paris et Saint-Malo.

Qu’est-ce qui t’a donné envie d’entreprendre ?

Je suis issue d’une famille d’entrepreneurs. Quelque part, c’est une forme d’héritage. C’est tout naturellement que j’ai eu envie de développer ma propre activité, de créer une organisation dans un segment particulier. En 2018, la gestion de crise cyber était méconnue. Lorsque le sujet des cyberattaques était abordé, c’était de façon technique et très pointue. Mon pari a donc été de lancer une entreprise spécialisée sur ces sujets, en adressant les dimensions réputationnelles, juridiques, humaines…

Que propose Alcyconie ?

Je dirai que notre rôle est multiple. Notre travail consiste à préparer les structures à faire face aux cyberattaques et à les épauler lorsqu’elles en sont victimes.

Sur la partie préparation, nous réalisons de nombreux exercices de crise d’origine cyber (+150 en 2023). C’est un peu comme s’entraîner au péril incendie. L’idée est d’ancrer des réflexes pour que chaque membre réagisse avec efficacité le jour où la crise arrivera. Nous sommes intimement convaincus que c’est de cette manière que les organisations s’adaptent au mieux. Notre métier n’est donc pas de réduire le risque de survenue d’un incident de sécurité informatique, mais d’en limiter autant que possible les impacts et conséquences.

Nous accompagnons le pilotage de crise pour des structures de tailles variées et issues de tous secteurs d’activité, notamment des acteurs sensibles, des grands groupes côtés, des collectivités et organismes de santé, des figures du monde industriel et de la finance.

Faire collaborer différents étages et métiers d’une entreprise dans une situation de stress élevé et dans un temps contraint n’est pas chose aisée, mais ce qui fait notre profession passionnante ! Une autre spécificité de notre travail est d’épauler l’organisation dans la définition de sa stratégie de communication interne et externe, en veillant à rendre la situation intelligible pour tous, à préserver la confiance des parties prenantes de l’entreprise et ne pas transmettre des données sensibles dont les attaquants pourraient se repaître ! En parallèle, nous nous attachons à informer nos clients sur les volets juridiques et psychologiques liés aux crises cyber.

À quel stade de développement Le Poool t’a donné un coup de pouce ? En quoi cela t’a permis d’accélérer ton business ?

Le Poool nous a été d’une grande aide dès le début de l’aventure. C’est une force pour l’écosystème économique en Bretagne. Grâce au Poool, nous avons par exemple pu accéder à des salons de renommée dans notre secteur pour accélérer notre croissance, et toujours trouver conseil dans les étapes clés de notre développement (premiers recrutements, levée de fonds…).

Pourquoi avoir choisi Saint-Malo pour t’installer ?

Installer Alcyconie en Ille-et-Vilaine a été une évidence. D’origine malouine du côté maternel, j’ai pris plaisir à développer mon activité sur le territoire. D’autant que sur Rennes et en Bretagne, on compte un bel écosystème, dynamique sur la thématique cyber, notamment grâce à la présence du ministère des Armées, ainsi que de plusieurs groupes industriels et de télécommunication implantés ici depuis longtemps.

L’actu du moment pour Alcyconie ?

Nous accélérons le développement de la structure, porté par notre levée de fonds, qui nous a permis en 2023 de récolter près de 3,4 millions d’euros. Cette somme nous aide à agrandir notre équipe en interne, avec de nouveaux recrutements au sein des pôles produit, conseil et marketing. De plus, ces fonds vont contribuer à enrichir nos offres et notamment notre outil PIA, dédié à l’entraînement à la crise d’origine cyber.

Que signifie l’innovation vertueuse pour Alcyconie et quelles sont vos actions en ce sens ?

À mon sens, l’innovation vertueuse est dans l’ADN d’Alcyconie. Notre mission en elle-même est utile pour la préservation des intérêts économiques des entreprises et de nos institutions. Par notre activité, nous renforçons la capacité de résilience des organisations.

Enfin, quel conseil donnerais-tu à quelqu’un qui veut se lancer ?

Le premier conseil que je lui donnerais est de ne pas hésiter à se lancer, tout simplement. L’entrepreneuriat est une magnifique aventure ! Cela demande un réel engagement, mais chaque jour apporte son lot de surprises et d’idées nouvelles. Quant au métier de dirigeant, il évolue en même temps que la startup que l’on façonne !

En parallèle, je dirais qu’il est important de ne pas s’isoler. On a tendance inconsciemment à faire les choses dans son coin, alors qu’il est essentiel d’échanger avec ses pairs, cela permet d’avancer plus vite et surtout, de manière plus construite.

Autres articles qui peuvent vous intéresser
  • 09/07/2024

    Start-up on the beach : l’envie d’entreprendre est toujours là en Bretagne 

    Lire la suite
  • 08/07/2024

    Une nouvelle antenne du Poool x La French Tech Rennes St-Malo à ViaSilva 

    Lire la suite