[StartMeUp] Myfamiliz, l’assistant intelligent pour toute la famille

Aujourd’hui, sans doute plus que jamais, concilier vie de famille, vie professionnelle et vie personnelle n’est pas une mince affaire. « D’autant plus pour les femmes, qui assument une part importante de la charge mentale » note Marie-Anne Chesnel, membre de la première promo StartMeUp 2019. Et si une application mobile pouvait être la solution pour mieux organiser le quotidien ensemble, en famille ? C’est toute l’ambition de son projet entrepreneurial, baptisé Myfamiliz, qu’elle mène désormais avec son associée Myriam Delmas.

Comment ça marche ?

Bientôt disponible sur smartphone et tablette, l’application Myfamiliz mêle intelligence artificielle et gaming, tout en misant sur des outils numériques largement adoptés (agenda, liste de tâches…). « Nous concevons une interface intuitive et simple à utiliser », précise Marie-Anne Chesnel.

Côté fonctionnalités, les utilisateurs pourront partager un calendrier, ajouter et modifier les tâches de chacun, choisir les menus pour les repas, générer automatiquement des listes de courses et y consigner les informations et documents importants de la famille.

Cette application disposera d’un planning intelligent qui attribuera des tâches (ménagères et autres) à effectuer en fonction de l’âge des enfants, de la disponibilité de chacun … et des points à remporter. « Pour motiver les enfants à participer, les parents peuvent leur attribuer des points en fonction des actions réalisées ».

Myfamiliz vise aussi à rendre les enfants autonomes : « par exemple, si Louis doit aller à la piscine tous les lundis, il recevra une notification lui rappelant les affaires à préparer. » Selon leur âge, les enfants pourront télécharger une application sur leur portable s’ils en ont un, ou consulter les notifications sur tablette sans avoir à l’utiliser. « Les fonctionnalités de l’application et les flux d’information intégrés (rdv médicaux obligatoires, évènements, activités extrascolaires, etc.) ont été affinés grâce à l’aide précieuse d’une communauté en ligne de mamans.»

Myfamiliz sera bientôt déployé sur les assistants vocaux comme Google Home, « pour limiter l’usage de l’écran et permettre aux enfants qui ne savent pas lire de participer.  »

« Structurer notre projet en nous posant les bonnes questions »

Alors que l’idée de Myfamiliz germait encore, Marie-Anne Chesnel s’est tournée vers Le Poool. « Mon master stratégie digitale en poche, je cherchais à structurer mon projet et à mieux connaitre l’écosystème digital. J’avais aussi conscience que le dirigeant doit être multitâche. Il fallait que j’ajoute de nouvelles cordes à mon arc ». Comptabilité, gestion, finance, juridique… Autant de domaines qui ne lui sont plus inconnus, à quelques jours de la fin de son parcours StartMeUp.

« J’ai beaucoup appris, même dans les domaines que je maitrisais du fait de mon expérience professionnelle — le marketing et la communication. Je peaufine mon pitch et le storytelling, pour la présentation finale du 24 avril prochain ». Et après ? « Nous visons l’incubateur Emergys, la suite logique après SmartMeUp ! »