ScaleDynamics s’engage dans le combat contre le coronavirus avec COVID-NET JS

ScaleDynamics est une jeune startup aux mille et une prouesses. La dernière en date : sa contribution à un projet international, initié par une startup canadienne, dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. Dominique Péré, directeur marketing au sein de l’entreprise, lève le voile sur l’application COVID-NET JS. Cette intelligence artificielle en ligne vise à faciliter le diagnostic du virus. Récit.

ScaleDynamics hier et aujourd’hui

Créée en 2018 par Gilbert Cabillic, docteur spécialiste de l’optimisation et de l’amélioration des langages, ScaleDynamics œuvre à améliorer le développement en JavaScript (JS). On retrouve ce langage, entre autres, derrière les pages web dynamiques sur lesquelles nous naviguons quotidiennement.

Sa plateforme, baptisée WarpJS, remplit deux fonctions majeures :

  • Elle accélère la création et le déploiement d’applications web et mobiles ;
  • Elle automatise le déploiement d’applications sur un ou plusieurs clouds.

En moins de deux ans, l’entreprise rennaise a pu constituer une équipe de 15 personnes et commercialise sa solution en Europe, aux États-Unis et au Canada.

Depuis une quinzaine de jours, ScaleDynamics met ses compétences en IA et en mathématiques au service d’un tout autre type de solution. Dominique Péré raconte : « Gilbert Cabillic a appris qu’une startup canadienne, DarwinAI, avait développé COVID-NET, un modèle expérimental d’intelligence artificielle destiné à détecter le Covid-19 à partir d’une radio pulmonaire. Cette solution pourra intéresser la recherche médicale pour la détection, la prévention et le diagnostic du virus. »

Une parenthèse humaine pendant la crise sanitaire

L’entrepreneur a tenu à s’allier aux personnels d’hôpitaux, unités de recherche et spécialistes de l’IA mobilisés sur ce projet en Angleterre et au Canada. « Le modèle initial a été développé en Python. Ce langage nécessite la maîtrise d’un certain nombre d’outils avant que l’utilisateur puisse installer la solution et la tester. Nous avons contacté les porteurs de projet afin de leur proposer une traduction en JavaScript, pour la déployer sur le web et ainsi la rendre plus accessible », explique Dominique Péré. Le cheval de bataille de l’entrepreneur : donner plus de visibilité à cette initiative et encourager les contributions, à tous les niveaux, pour lutter contre le coronavirus. Une proposition acceptée volontiers !

Gilbert Cabillic et Dominique D’Inverno, senior data scientist, se retroussent alors les manches et travaillent sans relâche. En trois jours, à force de calculs conjugués aux performances de la technologie WarpJS, COVID-NET JS est mis en ligne. ScaleDynamics prend gracieusement en charge l’hébergement de la solution.

Une initiative dans l’intérêt collectif

Application Covid-Net JS coronavirusL’application web, disponible en open source, vise à mobiliser autant de personnes que possible. Ainsi, à partir de leur navigateur — et sans rien installer de plus —, les professionnels de santé peuvent contribuer au projet, le tester et même entraîner l’algorithme de machine learning pour en améliorer la précision. Comment ? En lui présentant des radiographies pulmonaires, avec leur diagnostic. Les particuliers peuvent également apporter leur pierre à l’édifice en téléchargeant leurs propres radios.

Quid du RGPD ? COVID-NET JS y est totalement conforme, puisque l’IA fonctionne en local — c’est-à-dire qu’elle consulte l’image sélectionnée sur l’ordinateur sans la stocker sur le cloud. S’il souhaite transmettre sa radio à des fins de recherche, l’utilisateur pourra y consentir expressément dans un second temps.

La suite de COVID-NET JS

L’application sera à même de déterminer immédiatement la présence du virus sur les poumons du patient dont la radiographie a été soumise avec un très fort taux de probabilité. Elle pourrait donc être utilisée par des praticiens. Dominique Péré tient toutefois à souligner que ScaleDynamics n’a aucune intention commerciale. « Nous sommes ravis de participer à l’effort collectif, mais cette application n’est pas notre cœur de business« , fait-il ressortir.

Il reste du chemin à parcourir avant de savoir ce que nous réserve le « monde d’après » dont on entend beaucoup parler depuis quelques semaines… Mais une chose est sûre, nous sortirons plus solidaires et plus créatifs que jamais de cet épisode. ScaleDynamics nous en a donné un avant-goût !