Qu’est-ce qu’un entrepreneur de l’innovation vertueuse ?

À écouter toutes celles et ceux qui s’expriment sur le sujet, le futur devrait être forcément « à impact », « positif », « durable » et « responsable ». Celles et ceux qui auraient manqué ce virage passeraient à côté de la suite de l’histoire. Et le monde de l’entreprise par essence serait inadapté à cette logique. Les statuts des entreprises se peuplent donc de missions et de raisons d’être, dans l’espoir de réconcilier par des mots intérêt économique et place de l’entreprise dans la société. Mais dans le fond, devenir un entrepreneur de l’innovation vertueuse, en quoi est-ce une opportunité ? Pourquoi est-ce un incontournable ?

Réfléchir son entreprise à impact, les questions à se poser

 

Mais qu’est-ce que l’impact, si ce n’est l’effet produit par un entrechoquement ? Qu’est-ce qui est positif, si ce n’est ce qui est favorable, bénéfique, voire indiscutable ? Qu’est-ce qu’une mission, si ce n’est un but supérieur à l’objet social que l’entreprise s’engage à atteindre ? Toutes ces notions trouvent une résonance différente en chacun de nous, en fonction de notre propre référentiel de valeurs. La vertu de ces principes est de donner un cadre et une dynamique de changement. Le vice est qu’ils portent de manière implicite un socle de valeurs normatif qui conditionnent l’intention et qui ne peuvent être objectivées. S’en tenir à la seule intention pour juger un projet, c’est refuser l’inconnu et le risque inhérent à chaque entreprise. Refuser l’objectivation, c’est cantonner son avis au rang de simple opinion.

 

La notion d’entreprise intelligente : définition et conseils pour embarquer

 

Nous ne jetons pas l’eau du bain avec le bébé, loin s’en faut. Nous sommes toutes et tous en train de découvrir ce nouveau monde en recomposition perpétuelle. Nous tâtonnons pour identifier et actionner les leviers à notre disposition pour bousculer l’ordre établi. Car c’est bien dans cette direction que toute notre énergie doit se concentrer : lutter contre le statu quo et construire la suite. L’urgence climatique nous rappelle tous les jours que le monde tel qu’il est aujourd’hui ne peut pas durer. Il ne durera pas. En dehors de cette certitude, nous naviguons dans l’inconnu à un niveau probablement inédit. Nous avons donc besoin plus que jamais d’intelligence telle que Jean Piaget la définit : “L’intelligence, ce n’est pas ce que l’on sait. C’est ce que l’ont fait quand on ne sait pas”. Nous devons encourager la prise de risque intelligente, la vision intelligente, l’exécution intelligente. C’est l’entreprise intelligente que nous devons accompagner.

 

Comment un entrepreneur peut-il développer le Quotient Innovation Vertueuse de son entreprise ?

 

Cette posture irrigue l’innovation vertueuse telle que nous l’imaginons au Poool. L’innovation vertueuse n’est ni un contenu ni une injonction, c’est un cadre qui doit aider les entreprises à agir dans l’incertitude. Elle doit encourager les entrepreneurs à écouter leur nature d’innovateurs, de visionnaires, de preneurs de risque. Bien sûr, il y a énormément d’inspirations à puiser dans les mouvements en ébullition autour de nous. De l’entreprise à mission, gardons l’engagement des collaborateurs autour d’un enjeu qui dépasse l’objet social de l’entreprise. De la Scop, conservons l’implication et l’écoute de chaque collaborateur dans la gouvernance. De la recherche fondamentale, préservons cette quête de l’échec constructif pour mieux passer de 0 à 1. Mais ne nous trompons pas, nous aurons toujours besoin d’entrepreneurs pour passer de 1 à 1 million, de 1 million à 1 milliard,… Nous n’avons plus le temps de tester des solutions à l’impact trop local et restreint. L’entrepreneur n’est pas le problème, mais une partie de la solution pour construire la société de demain. Pour nous, encourager l’innovation vertueuse, c’est aider les entrepreneurs de notre territoire à prendre des décisions intelligentes. Une décision intelligente est par nature complexe à prendre car elle consiste à choisir la meilleure solution au regard de ce que l’on sait aujourd’hui. Désormais, elle repose encore plus sur la capacité à identifier les conséquences directes et indirectes sur la société et l’environnement et à prévoir dès maintenant les garde-fous que d’autres peut-être un jour devront actionner.

Nous souhaitons donc créer avec la communauté du Poool les conditions du dialogue qui permettront d’éclairer les entrepreneurs. Nous encourageons l’expérimentation intelligente et réversible. Nous ouvrons le débat sur la place de l’entreprise dans les questions environnementales et sociales. Ce cadre bienveillant que nous créons doit permettre d’agir dans l’inconnu et d’innover de manière vertueuse. Mais c’est bien l’entrepreneur qui est et restera au cœur de ce dispositif, dans sa capacité à concevoir une vision, la transmettre et l’exécuter.

 

L’innovation vertueuse, c’est aussi le thème de La Digital Tech Conference qui se déroulera le 3 décembre prochain au Couvent des Jacobins à Rennes !

En savoir plus et prendre son billet 😉