Kereval renforce sa gouvernance pour accélérer sa croissance

Kereval, expert en ingénierie des tests logiciels, renforce son comité de direction en intégrant deux nouveaux directeurs afin d’accompagner sa croissance.

Rennes Métropole, le 27 mai 2020

Vincent Alliot est arrivé le 18 mai pour piloter la direction commerciale. Ce nouveau recrutement fait suite à l’embauche, fin 2019, d’une directrice des ressources humaines, également directrice Marketing et communication, Corinne Bourdet.

« Notre ambition est de doubler l’effectif et le chiffre d’affaires de Kereval dans les 3 ans à venir. Nous avions besoin de changer notre organisation et la structurer pour accompagner cette forte croissance. L’expérience et les compétences de Corinne et Vincent sont des atouts pour répondre à la forte demande de nos clients, pour fidéliser nos collaborateurs et pour recruter de nouveaux talents ! » commente Abdelmoula Tamoudi, président directeur général de Kereval.

Pour atteindre ces objectifs ambitieux, Vincent Alliot a pour objectif prioritaire de développer la part des grands projets structurants dans les domaines de la santé et de la Défense. Cet ingénieur Eseo (Grande école d’ingénieurs généralistes) titulaire d’un MBA, âgé de 52 ans, a une riche expérience de directeur commercial et de directeur de centre de profit dans des entreprises B2B high-tech en électronique, informatique et télécommunication (Astellia, Tekelec…). Il était, ces trois dernières années, responsable Accompagnement d’entreprises de technologies au sein de l’association Le Poool (technopole d’Ille-et-Vilaine).

Corinne Bourdet, 52 ans, est quant à elle responsable de la gestion de carrières des collaborateurs, de leur bien-être au travail, de les fidéliser et de recruter ; elle pilote aussi le marketing et la communication. Cette diplômée en gestion d’entreprise de l’IGR-IAE de Rennes a affûté ses compétences managériales et de communication en qualité de directrice de la communication puis directrice de la technopole Rennes Atalante. Depuis 2018, elle a mené des missions de conseil pour des entreprises de technologie.

e-santé et cybersécurité, des marchés porteurs

La société de 60 collaborateurs s’arme ainsi pour répondre aux besoins croissants de ses clients actuels, mais aussi pour développer les marchés très porteurs sur lesquels elle est positionnée. Le secteur de la santé représente la plus grande part de son activité et va connaître de forts besoins du fait du développement du numérique dans cette filière, un besoin exacerbé suite à la crise sanitaire que nous vivons actuellement. De nouveaux besoins de services en ligne, d’applications mobiles, d’interopérabilité entre les logiciels et les équipements électroniques vont générer un recours amplifié aux tests pour veiller au fonctionnement sans faille de tous ces outils.
Avec le recours massif au télétravail et même aux achats en ligne, les outils numériques ne doivent surtout pas « bugger » et doivent être sécurisés. La qualité des logiciels et la cybersécurité sont plus que jamais des problématiques en forte croissance dans tous les secteurs d’activités.
L’innovation est un autre atout de la PME. Elle continue à innover pour garder son avance dans les technologies qui permettent d’optimiser la performance des tests informatiques ; elle y consacre 15 % de ses moyens de production. Ses sujets portent sur l’intelligence artificielle pour le test, le test de systèmes critiques, la cybersécurité des véhicules connectés et autonomes, ou encore le déploiement automatique d’usines de tests.

10 recrutements

Dans ce contexte, Kereval prévoit de recruter une dizaine de personnes d’ici à la fin de l’année 2020. Elle recherche des personnes expérimentées avec des profils de consultant en cybersécurité, d’ingénieur C++, de chefs de projets ou encore d’ingénieur avant-vente.
« Notre PME à taille humaine offre des sujets de travail passionnants, dont beaucoup dans l’univers de la santé, très porteur de sens. Le télétravail existait déjà chez nous avant le confinement et va être développé. 63 % de nos salariés ont bénéficié d’une formation en 2019. Nous veillons par ailleurs à un bon équilibre entre la vie professionnelle et la vie personnelle » argumente Corinne Bourdet.

Tous ces sujets porteurs associés aux perspectives de croissance des secteurs de la santé et de la cybersécurité rendent optimistes en l’avenir les dirigeants de Kereval.