Kereval, Mobility Tech Green et l’ENSTA Bretagne démarrent un projet pour améliorer la cybersécurité des véhicules connectés

Les deux PME, Kereval et Mobility Tech Green, se sont rapprochées d’un laboratoire de recherche de l’école d’ingénieurs ENSTA Bretagne pour améliorer la cybersécurité des véhicules connectés.

Leur projet collaboratif, dénommé Ker-Seveco (Sécurité de Véhicule Connecté) a pour but de développer des équipements, des moyens et une méthodologie de tests permettant d’assurer la cybersécurité du véhicule communicant. Ce projet, d’une durée de 24 mois, a été labellisé par les pôles de compétitivité ID4Car et Images & Réseaux. Il vient de recevoir le soutien financier de la Région Bretagne, de Rennes Métropole et de l’Union Européenne dans le cadre des fonds Feder (Fonds européen de développement régional).

Face à l’avènement du véhicule communicant et à l’augmentation des cyberattaques, les constructeurs et leurs sous-traitants doivent développer de nouvelles solutions pour renforcer la sécurité de leurs véhicules ; cela passe par des calculateurs embarqués et des services de mobilité plus sécurisés, mais aussi par des outils et des méthodologies de tests plus robustes.

Dans le cadre de ce projet, Kereval investit en matériels et en logiciels pour développer une plateforme permettant d’automatiser et d’industrialiser les tests de cybersécurité pour les systèmes embarqués. Kereval souhaite pouvoir capitaliser sur ses compétences en tests dans les systèmes embarqués pour créer un Cyberlab dédié aux véhicules connectés, et par la suite aux véhicules autonomes.

Les enjeux

Ce projet va permettre à Kereval de créer le premier Cyberlab dédié aux tests de cybersécurité sur véhicules. Une plateforme innovante proposera des prestations d’audit de cybersécurité aux acteurs des filières véhicule, agroéquipement et transport, en s’appuyant entre autres sur la méthodologie de vérification formelle développée par l’ENSTA Bretagne.

« Notre ambition est de créer à terme un Cyberlab pour l’embarqué et les objets connectés » explique Alain Ribault, directeur technique de Kereval.

Pour sa part, Mobility Tech Green va pouvoir via ce projet, développer toujours plus de nouveaux services aux entreprises et collectivités tout en garantissant un très haut niveau de sécurité autour de sa solution d’autopartage : e-Colibri™. Il permettra, entre autres, l’identification et l’accès des personnes aux véhicules via smartphone, la localisation sans couverture GPS des véhicules (via Lora), ou la maintenance prédictive et automatisée des flottes de véhicules. Ces développements permettront à l’entreprise de pouvoir ainsi proposer une gamme de services toujours plus large, et de vendre son calculateur ODE performant, fiable et sécurisé à d’autres sociétés (OEM, sociétés de gestion flotte).

L’équipe Méthodes et outils pour la conception de circuits et systèmes de l’ENSTA Bretagne souhaite, quant à elle, développer une méthodologie outillée d’analyse formelle de cyber-sécurité pour les systèmes embarqués.

Ce projet répond bien sûr aux enjeux des constructeurs et des équipementiers, mais aussi des villes, devenues smart cities, qui doivent garantir la sécurité de leurs citoyens en mobilité.