Les objets connectés vus de l’intérieur : rdv au prochain IoTuesday !

Voilà quatre années que Le Poool organise ses IoTuesdays — les mardis des objets connectés. Le prochain rendez-vous que nous avons concocté sera particulier, car il n’aura pas lieu au Poool mais dans une entreprise malouine. Pour découvrir les coulisses de l’IoT, et voir en chair et en os (ou presque) les différentes étapes de fabrication des composants de ces fameux objets connectés.

Le prochain IoTuesday aura donc lieu chez ASICA, à Saint-Malo, le 12 novembre de 15H à 18H30. Vous êtes Rennais, et vous souhaitez covoiturer ? Nous avons pensé à tout : un bus partira du Poool à 14h pour vous y amener — et prendre le temps de débriefer avec vos co-voyageurs.

Coup d’œil dans le rétroviseur

Lors des précédentes éditions, les IoTuesdays ont exploré des formats et des sujets variés, parfois étonnants, mais toujours dans l’air du temps. Comme notre « Fail Conf », qui mettait à l’honneur (pour une fois) les échecs, les pieds dans le tapis, les erreurs faites et rencontrées par deux entrepreneurs venus témoigner — Christel Le Coq et Romain Flèche. Cette année, il y a eu aussi d’autres IoTuesdays : sur la 5G, la santé… Et un atelier de construction d’objet connecté, avec le LabFab BUG.

Le prochain sera donc dédié à l’invisible, à la partie immergée de l’iceberg : les composants des objets connectés.

Sauvez la date !

Antoine Gensse, aux manettes des IoTuesdays au sein du Poool, explique : « nous avons imaginé le programme du prochain rendez-vous pour titiller les curieux, les inspirer et leur faire découvrir ce qu’ils n’ont sans doute jamais vu : la partie cachée des objets connectés. »

Thierry Declère, sales manager chez Avnet, et partenaire de toujours des IoTuesdays, complète : « nous souhaitions aussi faire connaître et démystifier la partie technique de l’IoT. Et montrer que nous sommes capables en région de fabriquer des produits de haute technologie. »

Au menu, visite des locaux d’ASICA — sous-traitant reconnu dans conception électronique — pour découvrir son métier, sa chaine de fabrication. Suivie du témoignage d’une startup, LexiLight, qui a fait appel à l’expertise d’ASICA pour élaborer ses lampes connectées, conçues pour les lecteurs dyslexiques. Enfin, cet IoTuesday tirera sa révérence après un temps d’échange et de networking.

 

Événement organisé en partenariat avec