Hoppen lève 32 M€ et acquiert Télécom Services

Une union qui vient compléter son offre de services dans la digitalisation du parcours patient en milieu hospitalier. Et une ambition stratégique pour le nouveau groupe ainsi constitué, en France et à l’international.

Car Hoppen déploie un panel de services pour « mieux accueillir, mieux communiquer, mieux accompagner » les usagers à l’hôpital, du premier examen au retour à domicile en post opératoire. Télécom Services, premier opérateur français de services numériques et TV dans les hôpitaux, apporte une nouvelle brique et de nouvelles compétences. Le futur champion de l’e-santé est né.

Pour une meilleure expérience patient

C’est tout l’objet d’Hoppen, qui œuvre à digitaliser les hôpitaux, dans l’intérêt des patients comme des employés des établissements de santé. En facilitant la saisie et l’échange de données, toujours sécurisées, sur l’intégralité du parcours ambulatoire — jusqu’à l’expérience patient vécue au sein de l’établissement.

Mais les outils digitaux ne se suffisent pas à eux-mêmes : l’accompagnement de toutes les parties prenantes, de l’amont à l’aval, est primordial. Présente à La Digital Tech Conference le 6 décembre prochain, Séverine Arnaud, directrice marketing digital et responsable des solutions parcours patients chez Hoppen, souligne : « [la transformation digitale] ne peut se résumer aux seuls outils déployés. Les défis sont technologiques, mais ils sont aussi humains. Car les outils doivent à la fois répondre aux besoins des patients, et à ceux du personnel de l’établissement. Qu’il faut progressivement former et accompagner pour qu’ils se les approprient et y voient une réelle valeur ajoutée ».

Des missions déjà assurées par Hoppen, augmentées des savoir-faire de Télécom Services.

Plus qu’une fusion, un mariage

Dans un communiqué de presse, Sébastien Duré, cofondateur et DG de Hoppen, revient sur la fusion avec Télécom Services : « Le marché commence seulement à se structurer, la création de synergies est essentielle, c’est ce que nous faisons grâce à ce rapprochement. » Un constat partagé par Pascal Wagener, ex-président de Télécom Services et DG de HOPPEN : « [Cette] vision commune du digital pour les bienfaits du monde de la santé, nous a permis naturellement de nous rapprocher, et de pouvoir dès demain être force de proposition pour davantage accompagner nos clients ».

Le groupe Hoppen génère 25 millions d’euros de chiffre d’affaires, pour 300 collaborateurs répartis sur deux sites — à Rennes et à Nanterre. Avec cette levée de fonds de 32 millions d’euros, Hoppen est aujourd’hui le premier acteur en France de la digitalisation de la santé. Et projette déjà de déployer ses ailes au Royaume-Uni, en Allemagne et au Moyen-Orient. À suivre…