Aller au contenu

Go Invest 2021 : une édition fructueuse !

06 décembre 2021

Après une courte pause due au contexte sanitaire, Go Invest est revenu en force cette année : le nombre d’inscrits est sans précédent, tant du côté des investisseurs que des entrepreneurs. Retour sur cet événement riche en rencontres. 
C’était il y a un mois, 125 participants se sont retrouvés au Roazhon Park le 9 novembre dernier pour amorcer un premier contact en vue d’un partenariat financier. Et c’est tout l’objet de Go Invest depuis plus de 20 ans : créer des temps d’échange entre startups innovantes et investisseurs. En cumulé, 54 millions d’euros étaient recherchés par les entreprises sélectionnées.

Big up aux organisateurs

Comment parler du succès de cette édition sans penser aux chefs d’orchestre de cette matinée réussie ? Aux côtés des équipes du Poool, BPI France et les 7 technopoles de Bretagne ont répondu présent pour mobiliser leur réseau respectif. « Habituellement, nous lancions un appel à candidatures. Cette année, nous avons misé sur la force du collectif pour sourcer à la fois les entreprises matures et les investisseurs à l’écoute du marché », précise Laurence Sicard, aux manettes de cet événement au Poool. Elle ajoute : « Tous les secteurs ont été représentés : agriculture, bien-être, PropTech, FinTech, biotechnologies, spatial, cybersécurité, numérique… ».
Côté sélection des startups, les critères ont porté sur la qualité de l’équipe, le caractère innovant du projet, le potentiel du marché, la cohérence du business model et du plan de financement. Une analyse partagée dans les fiches individuelles du book remis en amont aux structures d’investissement. La clé pour des speed meeting efficaces ! Côté investisseurs, c’est aussi la diversité qui a été recherchée : business angels, leveurs de fonds et plateformes de crowdfunding, en local ou en national — 7 d’entre eux nous venaient tout droit de Paris, 5 des Pays de la Loire et 24 de la Bretagne.

15 minutes pour convaincre

Les investisseurs munis de leur book ont pu choisir les entreprises à rencontrer sur les 15 minutes imparties. Au total, 130 speed-meetings ont eu lieu sur la matinée. Benoit Perrin, Chargé d’affaire Capital Innovation chez Sodero Gestion, témoigne : « Notre participation à Go Invest tombait à point nommé : nous avons créé en mars dernier notre structure bretonne dédiée au capital-risque. L’occasion de nous faire connaître, de découvrir de nouvelles entreprises ou de reprendre contact. Même si le speed-meeting est par définition court, ce format est très efficace et parfaitement adapté pour un premier niveau d’échange. »
Un constat partagé par Alexis Bès de Berc, VC Analyst chez Karot Capital : « J’ai vraiment apprécié l’événement, parce que j’ai pu y rencontrer des entrepreneurs de tout secteur et à tout stade de développement — et donc de mieux connaître l’écosystème breton de manière plus générale. J’ai fait de belles rencontres d’entrepreneurs dans notre scope d’investissement. C’est toujours agréable de voir autant d’innovations ! »
Des retours qui confirment ceux partagés par les participants à l’issue de Go Invest : ils étaient 85% en moyenne à se réjouir de cette matinée de speed-meetings. Un taux de satisfaction que nous comptons bien dépasser à la prochaine édition !
Ressources complémentaires :

Autre articles qui peuvent vous intérésser
  • 20/09/2022

    AMI Bingo : Maîtrise du temps précis dans un environnement électromagnétique hostile

    Lire la suite
  • 06/07/2022

    Route du Rhum : un partenariat Fabrice Payen & Le Poool pour changer de regard sur le handicap

    Lire la suite