French Tech Tremplin : aspirants entrepreneurs, postulez avant le 15 octobre !

Vous êtes fondateur d’une entreprise pleine de promesses, et issu.e d’une population encore trop peu représentée dans l’écosystème de l’entrepreneuriat sur les plans géographique, social et économique ? Le programme French Tech Tremplin a été conçu pour vous donner un coup de pouce et vous mettre en relation avec les bons interlocuteurs, au bon endroit et au bon moment. Cette année, Le Poool rejoint l’initiative pour valoriser les talents de l’Ille-et-Vilaine. Décryptage.

French Tech Tremplin, c’est quoi, au juste ?

« Au Poool et à La French Tech Rennes St Malo, nous considérons que l’innovation vient de partout et les parcours des entrepreneurs ne sont pas tous les mêmes », explique Daniel Gergès, directeur du Poool. Ainsi, le dispositif French Tech Tremplin se veut inclusif et en faveur des fondateurs encore sous-représentés dans l’écosystème de la French Tech et le monde entrepreneurial en général. Comment ? Au moyen d’une aide financière — à hauteur de 30 000 euros, sans contrepartie —, d’un mentorat et d’un accompagnement d’un an assuré par des incubateurs et accélérateurs labellisés par les capitales French Tech mobilisées (Le Poool pour le département Ille-et-Vilaine). 

Le Poool coordonne et organise French Tech Tremplin main dans la main avec d’autres structures dédiées à l’entrepreneuriat, mais surtout les acteurs de l’inclusion sociale et solidaire. « Car nous souhaitons fédérer une communauté et mettre en place un programme pérenne sur le territoire, en proposant un accompagnement fort à ceux qui n’ont pas les ressources pour entreprendre », fait encore ressortir Daniel Gergès.

Aussi, sept incubateurs et accélérateurs du territoire viennent d’être labellisés pour accueillir les jeunes pousses lauréates dans le cadre de ce programme. Il s’agit d’Elan Créateur, Enzhyme, IMT Atlantique, Pépite Bretagne, Tag35, La Villa Atlantique et Le Village by CA Ille-et-Vilaine.

La grande rentrée, elle, se fera début janvier. Le temps pour les organisateurs et les partenaires de collecter, étudier et sélectionner les candidatures, puis de procéder aux formalités d’admission.

Comment postuler pour participer à French Tech Tremplin ?

Quid des critères d’éligibilité pour intégrer l’incubation French Tech Tremplin ? Pour commencer, votre entreprise innovante doit être en cours de création, ou exister depuis moins de trois ans et en être aux prémices de son développement. Concrètement, cela signifie que votre équipe doit compter moins de 50 personnes, et votre chiffre d’affaires s’élever à moins de 10 millions d’euros. Côté ambitions, votre entreprise doit être à la recherche d’un modèle de croissance rapide, en s’appuyant sur l’innovation numérique de votre produit, service ou concept.

Par ailleurs, le fondateur de l’entreprise candidate doit répondre à l’une des conditions suivantes :

  • Être bénéficiaire des minimas sociaux (RSA, AAH ou autre),
  • Être étudiant ou anciennement étudiant boursier sur critères sociaux,
  • Avoir le statut de réfugié reconnu par l’OFPRA,
  • Résider dans un quartier prioritaire de sa ville.

À défaut, une recommandation de la part de l’une de nos associations partenaires devra être ajoutée au dossier de candidature. Parmi nos partenariats associatifs, on peut citer Article.1, Club XXIe siècle, 100000 Entrepreneurs, Les Déterminés, Diversidays, French Tess, Schoolab, Simplon ou encore Techfugees. Vous pouvez également contacter la Mission French Tech pour obtenir un accord d’éligibilité de principe.

Avec ce processus d’admission, nous entendons optimiser vos chances, valoriser le caractère innovant de votre projet, vous offrir une expérience enrichissante et une grande visibilité. C’est, en somme, la meilleure façon de mettre le pied à l’étrier de l’entrepreneuriat — et la formule toute trouvée pour faire de l’Ille-et-Vilaine un territoire dense et pluriel, sur le long terme. En route pour la suite !

Le planning à retenir

En résumé, le calendrier est le suivant :

  • 15 octobre : clôture des candidatures,
  • Fin octobre : organisation d’un jury local et évaluation des dossiers reçus,
  • Début décembre : envoi des courriers d’admission aux candidats sélectionnés,
  • Début janvier : entrée dans l’incubation.

Je candidate