Klaxoon intègre le Next40 pour la 2e année consécutive, Hoppen et OKWind arrivent au French Tech 120

Cédric Ô et Bruno Le Maire — respectivement secrétaire d’État en charge du Numérique et ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance — ont dévoilé cette semaine le nouveau palmarès des entreprises françaises en hyper croissance. En Bretagne, Hoppen, Klaxoon et OKWind ont été récompensées — bravo à elles ! Une distinction qui met en lumière le dynamisme et la richesse de l’écosystème local.

Next40 & French Tech 120 : des critères sélectifs

L’ambition portée par ce classement : faire rayonner les innovations technologiques françaises à l’échelle mondiale.

Le palmarès French Tech Next 40 regroupe les 40 entreprises françaises en hyper croissance. Parmi celles qui affichent une croissance de 30 % de leur chiffre d’affaires par an, les startups sélectionnées sont celles qui ont mené les levées de fonds les plus importantes au cours des trois dernières années.

Le deuxième classement, French Tech 120, ajoute 80 startups :

  • 40 d’entre elles sont choisies selon le montant de leur levée de fonds, indépendamment de leur chiffre d’affaires. Ces entreprises nécessitent souvent d’importants investissements en R&D avant de pouvoir entamer la mise sur le marché de leur innovation ;
  • Les 40 autres startups sont ciblées selon la forte évolution de leur chiffre d’affaires, sans qu’une levée de fonds ne soit nécessairement observée — principalement dans le secteur du numérique.

Présentation des lauréats bretons

Nominé pour la première fois, Hoppen est une entreprise spécialisée dans le domaine de la e-santé. Cette startup a développé des produits et services à destination des établissements de santé sur l’ensemble du parcours de soin. Matthieu Mallédant, CEO d’Hoppen, témoigne :

« C’est une vraie récompense et reconnaissance du succès de notre stratégie de croissance externe. Cette complémentarité dans notre chaîne de valeur nous a permis de gagner en efficience et compétitivité. Ce qui nous incite bien entendu à poursuivre sur cette voie. C’est aussi la mise en lumière de l’implication sans faille de nos équipes, totalement engagées dans ce projet, et que je tiens à remercier grandement.” 

Déjà présente au classement Next40 l’an passé, Klaxoon propose une suite d’outils collaboratifs pour faciliter le travail en équipe, au bureau ou à distance. La startup rennaise, qui compte des millions d’utilisateurs à travers le monde, accompagne l’ensemble des entreprises du CAC40. Un mot de Matthieu Beucher, CEO et fondateur :

« Pour Klaxoon, le Next40 participe à changer la donne auprès des grands comptes tout en valorisant la pertinence de solutions Tech françaises. Cette nouvelle sélection est une très bonne nouvelle dont nous nous réjouissons et qui nous aidera à porter avec encore davantage de force notre mission : libérer tous les potentiels, individuels et collectifs. » 

OKWind, troisième entreprise présente au palmarès, conçoit des générateurs à énergies renouvelables. Cette société a axé son développement sur l’innovation vertueuse et responsable. La startup, qui travaille avec des acteurs variés — exploitants agricoles, entreprises ou encore collectivités — s’exprime sur son intégration au French Tech 120 :

« Nous sommes très honorés d’avoir été sélectionnés et de faire partie de la French Tech 120, édition 2021. Cela nous conforte dans les actions que nous menons depuis notre création en 2009. Nous sommes convaincus qu’il est possible de concilier compétitivité, énergie verte et économie de proximité. Depuis plus de 2 ans, notre croissance s’est fortement accélérée, nous travaillons sur de nombreux projets à forts enjeux énergétiques et environnementaux comme l’agrivoltaisme. Nous finalisons une levée de fonds qui va encore accélérer notre développement pour nous placer parmi les acteurs incontournables de la transition énergétique européenne. »

De nouvelles initiatives pour accompagner les startups 

Parmi les nouveautés de 2021 pour les 120 entreprises sélectionnées : le « board impact ». L’objectif est d’accompagner les lauréats qui le souhaitent sur des thématiques ciblées telles que la diversité, la mixité ou encore la parité. L’environnement sera aussi à l’ordre du jour au travers du programme French Tech For The Planet, prévu en cours d’année. Cédric Ô a d’ailleurs dévoilé la liste des membres de ce comité sur Twitter. De multiples actions sont donc mises en place pour faciliter l’évolution positive des entreprises sur ces enjeux incontournables.

Un classement à l’image des ambitions portées par Le Poool pour cette nouvelle année : des valeurs de croissance toujours plus vertueuses, un écosystème riche avec des secteurs d’innovation variés, et des startups dynamiques, créatrices d’emplois sur l’ensemble du territoire.