Rendez-vous le 15 octobre au Forum Doctorant.e.s & Entreprises !

Docteurs, doctorants et entreprises, une multitude d’opportunités de collaboration s’offre à vous ! Des opportunités qui vous seront présentées lors du Forum Doctorant.e.s & Entreprises, organisé le 15 octobre prochain. Découverte.

À l’initiative de Nicomaque, le Pôle breton des doctorants et docteurs, le Forum Doctorant.e.s & Entreprises a lieu tous les deux ans. Cette année, l’ACiD (Association des Chimistes en Doctorat de l’ISCR) y contribue également, aux côtés de nombreux acteurs du territoire — des réseaux professionnels tels que Le Poool, l’Université Rennes 1 et l’Université Rennes 2, ou encore des entreprises investies dans la recherche et le développement. Ce rendez-vous offre une plateforme d’échange et de réseautage aux futurs et jeunes docteurs, ainsi qu’aux dirigeants. L’objectif : créer un terrain propice aux collaborations, voire à la création d’activités indépendantes. Exceptionnellement, cette édition se déroulera en ligne en raison du contexte sanitaire.

Lever le voile sur le champ des possibles

Claire Crublet est doctorante en STAPS (Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives) à l’Université Rennes 2. L’enseignante contractuelle, membre de l’équipe organisatrice, explique : « Ce forum permettra aux doctorants d’aborder autrement leur projet professionnel. Car préparer un doctorat, ce n’est pas uniquement se destiner à une carrière d’enseignant chercheur ou de professeur des universités« .

Grâce au Forum Doctorant.e.s & Entreprises, Claire Crublet espère éclairer les participants sur les opportunités à leur disposition. Une journée tremplin, donc, pour encourager les doctorants à se diriger vers des entreprises innovantes et valoriser leurs travaux de recherche quelle que soit leur discipline (sciences de la vie, sciences humaines et sociales…).

Au programme du Forum Doctorant.e.s & Entreprises édition 2020

La rencontre (virtuelle) du 15 octobre prévoit deux tables rondes et trois ateliers thématiques. La première table ronde abordera la question suivante : « pourquoi recruter un docteur ? ». La seconde ambitionne de tordre le cou aux idées reçues, notamment celle qui réduit le docteur uniquement à son rôle de chercheur.

Les ateliers, eux, viseront à préparer les doctorants à « l’après doctorat ». Comment ? En approfondissant des sujets comme la négociation salariale, l’encadrement contractuel, la valorisation des compétences, l’entrepreneuriat et la création d’une société à l’issue de la thèse.

Florent Della Valle, délégué régional à la recherche et à la technologie (DRRT), prendra la parole lors de l’atelier sur les contrats doctorants. Il précisera les spécificités des CIFRE (Conventions Industrielles de Formation par la Recherche), qui facilitent l’entrée des doctorants dans le monde de l’entreprise. Le représentant de la DRRT abordera également les autres programmes encore peu répandus, à l’instar du CIR (Crédit d’Impôt Recherche). 

Interrogé sur l’objectif de son intervention, Florent Della Valle détaille : « Le recrutement de chercheurs par des entreprises est assez dynamique à Rennes. Ces dispositifs gagnent donc à être connus car d’un côté, ils favorisent l’embauche de jeunes docteurs et de l’autre, ils profitent aux entreprises, qui peuvent bénéficier d’une expertise scientifique. Ma mission est d’aider à leur diffusion et d’éclairer ceux qui en auraient besoin, sur les spécificités de ces mesures.« 

L’exemple de Sweetch Energy

Parmi les entreprises qui croient au potentiel des collaborations avec des doctorants et jeunes docteurs, on peut citer Sweetch Energy, une startup spécialisée dans la production d’énergie renouvelable. Bruno Mottet, son fondateur, témoigne : « Ce type de recrutement est surtout motivé par la compétence prouvée et la démarche scientifique du doctorant. Car ce dernier rejoint l’entreprise avec une certaine expérience dans la recherche. Son poste s’inscrit donc dans la continuité des travaux qu’il a entrepris en laboratoire. Au-delà de la pure théorie, il est capable de manipuler des concepts scientifiques et techniques assez pointus. De plus, le doctorant fait partie d’un réseau académique (universités, laboratoires de recherche…) qui peut contribuer, d’une façon ou d’une autre, à l’avancée de notre activité« .

On peut par ailleurs souligner la pertinence de cet événement dans ce contexte incertain. Pour cause, le plan de relance annoncé récemment appuie une partie des dispositifs qui seront présentés lors du Forum Doctorant.e.s & Entreprises. Claire Crublet rebondit sur cette actualité : « Chacun pourra prendre conscience de la pertinence des profils des doctorants, qui ont développé des compétences au fil de leur thèse. Des compétences à forte valeur ajoutée pour les acteurs socio-économiques, puisqu’elles conduiront à des réflexions profondes sur des problématiques naissantes (vaccin, isolement des personnes malades ou non, traitement du virus…). Quelle que soit la discipline, la recherche a beaucoup à apporter à l’économie !« .

Le rendez-vous est pris pour le 15 octobre : doctorants, entreprises, à vos inscriptions !