Aller au contenu

Cyber Booster lance son deuxième appel à projets

08 juillet 2022

Fort du succès de son premier appel à projets émis en janvier qui a permis la pré-incubation d’une promotion de 12 startups, Cyber Booster, initiative née du Grand défi cybersécurité, financé par le Programme d’investissements d’avenir (PIA), qui s’inscrit dans le cadre de la stratégie nationale de Cybersécurité du Gouvernement français, annonce aujourd’hui le lancement de son deuxième appel à projets  : un moyen d’accompagner les startups dans leur projet, de l’idéation jusqu’au produit minimum viable (MVP).

Déjà 17 startups au total au sein du dispositif Cyber Booster : un succès qui reflète le dynamisme du secteur

L’écosystème cyber est en progression constante et attire de plus en plus de financements. Les startups ont levé 630 millions d’euros au cours des six premiers mois de l’année contre 100 millions d’euros en 2021.

Avec 5 startups en phase d’incubation : Defants, ProHacktive, Malizen (issue de l’INRIA), Mindflow (Prix du Jury FIC 2022), Mithril et 12 startups en phase de pré-incubation (Akymen, Amn Brains, Colarity, Complians, DynaTrust, CyberShen, Daspren (issue de l’INRIA), Nefture, Introspiscion (issue de l’INRIA), OpenSezam, Sekost, Snowball Technologies), le dispositif Cyber Booster qui opère à la fois au sein du Campus Cyber à La Défense et au Poool à Rennes, entend bien faire émerger les leaders européens de la cybersécurité.

« Nous sommes fiers de la qualité et de la maturité de nos startups et de la reconnaissance de la filière pour certaines d’entre elles », souligne Aurélie Clerc, directrice de Cyber Booster. « L’objectif de ce deuxième appel à projets : aider les startups à formuler une proposition de valeur claire et différenciante et concevoir un produit ou service adapté aux besoins du marché. En rejoignant le dispositif, les entrepreneurs bénéficient d’un accompagnement personnalisé et d’un accès privilégié à nos partenaires privés et soutiens publics », ajoute Aurélie Clerc.

Un 2ème appel à projets pour faire émerger les scale-ups de demain

Tout juste lancé le 4 juillet, le deuxième appel à projets de Cyber Booster s’adresse aux entrepreneurs : individuels ou en équipe, développant un produit ou une plateforme, adressant des besoins allant de la protection des données, à la sécurité des applications, aux solutions métier ou verticales intégrées, aux systèmes d’authentification, en passant par la threat intelligence ou encore la détection des deepfakes.

Autant d’enjeux de cybersécurité et de souveraineté majeurs à l’heure ou la menace cyber affecte l’ensemble des acteurs : PME, ETI, grands groupes, institutions, organisations publiques ou privées.

Cyber Booster :  une initiative publique / privée pour porter les futures licornes

Dans un contexte de forts risques cyber, les efforts doivent être menés par l’ensemble des acteurs qu’ils soient publics ou privés. Cyber Booster compte déjà quatre partenaires premium : Capgemini, Française des Jeux, Onepoint et Zenconnect, et des soutiens institutionnels, parmi lesquels la Direction générale de l’armement (DGA), l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information DGA (ANSSI), le secrétariat général pour l’investissement (SGPI), le Pôle d’Excellence Cyber…), offrant aux startups des synergies précieuses. Ils s’investissent au sein du dispositif dès les phases de sélection, et tout au long du programme, pour aider les startups à répondre à des enjeux tactiques et stratégiques (mentorat, exploration utilisateur, mises en relation, expérimentation…)

« Voilà à peine six mois que nous opérons et que de chemin déjà parcouru pour Cyber Booster qui accompagne aujourd’hui 17 startups, notamment grâce au soutien de nos partenaires », reprend Aurélie Clerc.

« Notre partenariat avec Cyber Booster est clé pour nos activités de veille et d’anticipation. Il nous permet d’identifier des solutions de cybersécurité innovantes, d’échanger avec des startups pour un enrichissement mutuel et de renforcer l’implication les équipes Cybersécurité de la FDJ dans l’innovation », Bertrand Le Piolot, Directeur Cybersécurité Groupe FDJ.

« En tant qu’architecte des grandes transformations, onepoint a à cœur de mettre son modèle entrepreneurial innovant au profit des nouvelles startups cyber françaises. Nous accompagnons l’innovation cyber au travers de nos communautés d’expertises et de notre offre de valeur autour de l’innovation cyber. Notre partenariat avec Cyber Booster nous permet d’être au plus près des startups accompagnées et d’inscrire le security by design dans une démarche pérenne, éthique, responsable. Dans un paysage croissant du risque cyber, nous portons une attention toute particulière aux projets innovants visant à apporter une réponse concrète et souveraine. Nul doute que ce deuxième appel à projets verra naître de belles pépites en devenir. » Fabrice Groseil, Partner onepoint.

Du fait de sa proximité avec les acteurs du capital-risque, Cyber Booster accompagne les fondateurs de startups avec pour objectif de construire une entreprise scalable capable de prendre rapidement des parts de marché grâce à une solution innovante, répondant à un besoin réel.

Prendre part à ce deuxième appel à projets, c’est accéder à :

  • Un programme gratuit de 3 à 6 mois
  • Un suivi personnalisé par un Startup Manager dédié
  • Un mix d’ateliers méthodologiques, masterclass et événements
  • Un espace de travail au Campus Cyber (La Défense) ou au Poool (Rennes)
  • Une communauté de pairs entrepreneurs
  • L’intégralité des évènements Cyber Booster
  • Tout le réseau d’experts et de partenaires Cyber Booster
  • Une boîte à outils et un référentiel méthodologique

Calendrier :

  • 5 août : clôture des candidatures du 2ème appel à projets
  • 15 juillet-2 septembre : entretiens de pré-sélection
  • 5-15 septembre : sélection des candidatures
  • 27-28 septembre : jury d’entrée dans le programme
  • 6 octobre : onboarding

>> Plus d’infos sur Cyber Booster 

Autre articles qui peuvent vous intérésser
  • 29/09/2022

    Participez aux Start Innovation CIC Business Awards 2022 !

    Lire la suite
  • 28/09/2022

    Les 5 softskills les plus recherchées en startup

    Lire la suite