Collaboration réussie : Veolia & Purecontrol

Nous avons pour mission, au Poool, de créer des moments de rencontre entre startups et investisseurs, entre des porteurs de projet innovants et des grands comptes en quête d’inspiration. Pour impulser des collaborations qui ne verraient sans doute pas le jour sans ces rapprochements orchestrés par nos équipes. Comme celle entre Veolia et Purecontrol, qui s’est très vite concrétisée après leur mise en relation tout début 2020. Depuis, Purecontrol a installé sa solution de gestion intelligente de sites industriels sur une dizaine de stations d’épuration exploitées par Veolia sur le territoire Bassin de la Vilaine. 

Un mot sur Purecontrol

Geoffroy Maillard, fondateur & dirigeant de Purecontrol

Si on ne présente plus Veolia, il y a fort à parier que vous ne connaissiez pas (encore) Purecontrol. Cette startup rennaise, créée en 2017, a mis au point une offre alternative à l’automatisme industriel en pilotant et régulant en temps réel des équipements industriels, en rupture totale avec le modèle traditionnel largement répandu. Cette offre repose sur une analyse approfondie des équipements techniques sur un site industriel, une solution logicielle intégrant de puissants algorithmes d’IA et des conseils pointus en amont pour définir le périmètre, les besoins et les résultats escomptés. Car, pour sa collaboration avec Veolia, Purecontrol a proposé un modèle économique innovant non pas sur une simple prestation facturée, mais sur les objectifs atteints, une rémunération au succès pour gagner ensemble.

« Nous répondons à différentes problématiques, notamment pour le pilotage des environnements industriels complexes, en intégrant d’avantages de contraintes, de besoins clients et d’enjeux industriels et environnementaux», explique Geoffroy Maillard, directeur général de Purecontrol. Plus concrètement ? « Un site industriel est géré par des automates qui donnent des ordres pour déclencher telle ou telle action, même si le fonctionnement est simple la programmation d’un automate est complexe. Nous venons proposer une alternative de pilotage aux automates en y ajoutant de nouveaux paramètres, après avoir analysé le fonctionnement du système dans son ensemble. »

Par exemple ? « Si on applique ces principes à une STEP (STation d’ÉPuration des eaux usées), l’expertise de Purecontrol répond simplement à un objectif de rejet en sortie de station qui soit conforme à la réglementation. La solution Purecontrol permet également d’intégrer de nouvelles contraintes dynamiques dans le pilotage, avec notamment pour objectif de se conformer aux normes de la façon la plus économique, mais aussi en minimisant l’impact carbone du site

Fabien Maronne, ingénieur études & projets au sein de la direction des opérations de Veolia – Bassin de la Vilaine

Cette notion d’optimisation du pilotage est cruciale pour Purecontrol, qui met son expertise technique au service de résultats tangibles. « Avec Veolia, nous avons déployé deux types de pilotage : un pilotage économique (qui se mesure en euros économisés) et un pilotage énergétique (qui se mesure en kilowattheures économisés). Nous sommes maintenant en capacité de proposer également un pilotage environnemental (qui s’évalue avec l’empreinte carbone) », détaille Geoffroy Maillard.

Une première phase de test concluante

En février 2020, Geoffroy Maillard rencontre donc Fabien Maronne, ingénieur études & projets au sein de la direction des opérations de Veolia – Bassin de la Vilaine. « Compte tenu des enjeux environnementaux, la solution présentée par Purecontrol s’inscrivait dans nos objectifs de réductions d’énergie. De plus, nous sommes sensibles à travailler sur des outils innovants et particulièrement avec des startups locales », souligne Fabien Maronne.

Un mois plus tard, Purecontrol déploie sa solution sur 10 stations d’épuration et 3 usines d’eau potable. « Nous voulions travailler sur un parc représentatif », précise Fabien Maronne. « Nous avons procédé par phases, et testé différents degrés de pilotage. S’il est encore trop tôt pour tirer des conclusions, nous avons pu constater la maîtrise du sujet par nos interlocuteurs chez Purecontrol. Ces experts ont mis en œuvre tout ce qu’ils nous avaient présenté en amont, et les perspectives d’évolution de la solution sont très intéressantes.»

La prochaine étape ? « Appliquer cette solution à tous les sites rennais, pour la déployer ensuite à l’échelle du territoire départemental, régional et national », ambitionne Geoffroy Maillard. Purecontrol et Veolia étudient déjà d’autres projets sur lesquels développer cette solution. Un horizon dégagé pour la startup qui voit déjà grand, et envisage de recruter une dizaine de nouveaux talents dans l’année à venir qui viendront s’ajouter aux 7 talents déjà en place.