Acklio lève 2 millions d’euros pour devenir le leader mondial de l’interopérabilité et de la sécurité des réseaux IoT

Solution d’interopérabilité et de sécurisation des infrastructures de l’Internet des Objets, Acklio annonce une levée de fonds de 2 millions d’euros auprès d’Innovacom, de Starquest, d’un industriel français et de Crédit Agricole Ille et Vilaine Expansion. Un financement qui vise à étoffer l’équipe pour conforter son avance technologique et accélérer la commercialisation de ses solutions.

Lancée en 2016, la start-up Acklio opère sur le marché des réseaux de télécommunication longue portée dits « LPWAN » (Low Power Wide Area Networks) permettant à des objets fonctionnant sur batterie de communiquer sur de longues distances pendant des années. Elle est à l’origine d’une technologie permettant aux différents acteurs de l’IoT de s’affranchir des spécificités de chaque technologie réseau. Elle facilite ainsi grandement le déploiement des réseaux IoT, leur intégration aux solutions de connectivité existantes, et améliore leur sécurité.

Grâce à Acklio, les communications établies via les réseaux émergents de l’IoT tels que LoRaWAN®, Sigfox, NB-IoT ou encore LTE-M, deviennent interopérables avec l’Internet “classique”, sécurisées de bout-en-bout et rapides à intégrer.

Acklio a impulsé la standardisation de sa technologie de compression et de fragmentation appelée SCHC (pour Static Context Header Compression, à prononcer « chic »), au sein de l’Internet Engineering Task Force (IETF), organisme réunissant plus de 200 entreprises et acteurs académiques pour élaborer les standards d’Internet. C’est pour les acteurs de l’IoT un gage d’interopérabilité des technologies telles que LoRaWAN®, Sigfox, NB-IoT et LTE-M entre elles mais aussi avec les technologies Internet. Et pour la startup rennaise Acklio, c’est une incroyable rampe de lancement pour le marché mondial de l’IoT.

Après 3 ans de recherche et développement, Acklio offre aujourd’hui l’implémentation de référence de cette technologie. L’innovation a déjà été validée par les leaders du marché, tels que l’américain Cisco, ou encore les français Sigfox, Objenious, Orange et EDF. De la preuve de concept au réseau grande échelle, sa suite logicielle répond au plus près des besoins des intégrateurs réseaux, opérateurs et fabricants d’objets communicants.

“La technologie d’Acklio combine les bénéfices de basse consommation des nouvelles technologies IoT avec l’universalité et la scalabilité des protocoles IP. Elle porte notre ambition, celle de permettre un meilleur monde connecté : ouvert et digne de confiance.” déclare Alexander Pelov, CEO et co-fondateur d’Acklio.

Essaimage d’un laboratoire de l’IMT Atlantique (anciennement Telecom Bretagne), Acklio met en œuvre un savoir-faire unique en matière d’architectures de réseaux de télécommunication. La société entend imposer sa technologie sur le marché IoT avec l’ambition de voir la moitié des objets raccordés à des réseaux LPWAN embarquer sa technologie. Aujourd’hui, ce financement vise à accélérer le déploiement et la commercialisation de ses produits et à assurer les recrutements nécessaires à la structuration de l’entreprise actuellement composée de 23 collaborateurs, dont 6 docteurs et 7 nationalités.

Acklio est lauréat du concours d’Innovation de Bpifrance 2019, du concours i-Lab 2018 et a notamment reçu le Prix « Best Telco Innovation » de Business France au MWC 2018.

A propos d’Acklio : ​Acklio est une start-up française créée en 2016. Les cofondateurs sont à l’origine d’une technologie qui assure l’interopérabilité, l’interconnexion et la sécurisation des objets connectés et des réseaux émergents de l’IoT. Cette innovation, appelée SCHC, est reconnue comme une standard par l’IETF, l’organisme international de standardisation de l’Internet. La suite logicielle d’Acklio en est l’implémentation de référence au niveau international. www.ackl.io​ – ​illustrations

À propos de Starquest Capital : ​Starquest est une structure d’investissement en capital dédiée à l’innovation industrielle. Elle soutient aujourd’hui plus de 65 jeunes entreprises, avec un accent prononcé sur l’efficience énergétique, la sécurité informatique et les composants industriels à très haute valeur ajoutée. Avec un crédo inchangé depuis 2008 : placer l’Humain avant l’Excel, et la rigueur de l’analyse stratégique avant les business plans, Starquest est devenue un des acteurs incontournables du Capital Risque en France avec plus de 15 opérations par an.

À propos d’Innovacom : ​Pionnier du capital-innovation en France et spécialiste du financement d’entreprises technologiques, Innovacom a investi près d’un milliard d’euros depuis 1988, accompagné plus de 300 startups du numérique, participé à plus de 20 introductions en bourse et 150 cessions industrielles. Innovacom a contribué à plusieurs succès récents dans des secteurs variés : véhicules électriques (G2mobility), ad tech (Videoplazza), imagerie médicale (Olea Medical), relation client numérique (Dimelo), connectivité dans les trains (21Net Ltd) ou composants pour smartphones avec la licorne Heptagon. Son association récente avec le Groupe Turenne, un des leaders indépendants du capital-investissement en France, a donné naissance à une plateforme d’un milliard d’euros sous gestion. Présente à Paris et à Marseille, Innovacom est une société agréée par l’Autorité des Marchés Financiers.

A propos de Crédit Agricole Ille et Vilaine Expansion : ​Créé en mars 2017 et doté de 5 millions d’euros, « Crédit Agricole Ille et Vilaine Expansion » accompagne les entreprises innovantes du département en leur apportant des capitaux propres. Complémentaire du Village by CA et des solutions bancaires de la Caisse régionale d’Ille-et-Vilaine, le fonds investit sur des sociétés en amorçage ou en développement, de différents secteurs (agricole, agro-alimentaire, logement, ENR, santé, nouvelles technologies, tourisme et mer), pour les accompagner dans leur démarche d’innovation.

Contact presse : ​Marianne Laurent, ​marianne@ackl.io